This website requires JavaScript.

Peintures / dessins

Peintures / dessins

J'ai été formé au dessin, à sa rigueur et toutes ses techniques. J'emploie à ce jour, plus que la mine de plomb, le fusain, qui autorise plus facilement au grand format. C'est là encore, une technique intemporelle, forte et belle dans sa simplicité. Le papier est en général teinté ce qui casse la dureté du blanc et laisse imaginer qu'il aurait pu être réalisé au début du siècle.

Ces réalisations peuvent ainsi vivre dans toutes sortes d'intérieur, du plus ancien au plus moderne.

 

Les mines de plomb sont consacrées généralement à de petits dessins, très fins, aux nuances infinies. Je manque aujourd'hui cruellement de temps pour réaliser ses petits univers qui nécessitent parfois plusieurs heures pour un résultat quasi photographique.

 

Le pastel sec est pour moi une technique très agréable est consiste en de petits bâtonnets de pigments purs et couteux de par leur qualité.

Je travaille cette technique sur de grands formats, mélangeant ces pigments avec mes doigts comme l'aurait fait certains hommes sur les parois des grottes. Il s'en suit un résultat très velouté, aux multiples nuances. Enormément de couleurs sont ainsi mélangées sur de grandes toiles, donnant un résultat très vivant. Cela néanmoins nécessite une protection vitrée, sans quoi les pigments pourraient être effacés.

 

La peinture à L'huile est un aboutissement pour beaucoup de peintres. Elle ne m'a pas été enseignée dans ma formation. Je suis autodidacte en la matière. Il faut une certaine maturité pour l'aborder. C'est donc quelque chose que je reprends chaque année avec plaisir, essayant d'aller peu à peu vers une économie de détails, ce qui donne une matière, très intéressante et vivante. Il est très important de s'inspirer des grands maîtres qui ont explorer cela avec énormément de talent.

 

L'aquarelle est ma première technique colorée. Je n'ai jamais pu la travailler comme telle, ayant mis au point une technique en surépaisseur plus qu'en transparence, me servant du papier pour absorber les différentes couches colorées, ce qui donne au final un résultat très photographique.

 

Après 30 ans d'expérience, ce sont les techniques les plus simples et les plus anciennes - le charbon, la sanguine, le lavis et la plume - qui s'imposent pour leur efficacité et leur mise en œuvre. Les résultats suscitent souvent l'unanimité.